Mes lectures

Chronique littéraire #9 – Tempêtes solaires

Après tant d’horreurs causées par l’Homme, la Terre a finalement réagi et compte bien reprendre ses droits face à cet assaillant. L’électricité n’est plus. Les tempêtes et autres catastrophes naturelles font rage. L’Homme doit en payer le prix …

Fiction ou réalité ?

Je vous présente le roman de Ludovic Spinosa, Tempêtes solaires, Le Nouveau Monde.

9782823118926
Tempêtes solaires, le nouveau monde, Ludovic Spinosa, 181 pages (e-pub)

       Je n’ai jamais été passionnée par les romans de science-fiction, pourtant à la lecture de ce résumé j’ai eu envie de renouer avec ce genre. (Mais on peut aussi le classer dans la fiction).

Me voilà plongé dans un monde, notre monde en proie à un phénomène inquiétant : une tempête solaire. Celle-ci va entraîner un arrêt permanent de toutes les sources d’électricité, si indispensable à l’Homme. Au début, on se dit que ce n’est pas si grave, plus de télé, ni de téléphone, de frigo … Mais cela ne s’arrête pas qu’à ça : les trains sont devenus incontrôlables, les avions tombent du ciel, les bateaux se fracassent contre les falaises. C’est une véritable catastrophe aux quatre coins du monde. Mais le malheur ne s’arrête pas là, puisque maintenant c’est le climat qui s’en mêle : chute impressionnante des températures, tsunami, inondation. Le monde est sans dessus-dessous. Les humains ont perdu leurs repères, c’est une panique qui s’en suit. Pourtant ils doivent agir, s’ils veulent avoir une chance de survivre.

Ce qui est intéressant dans ce livre, c’est le fait de suivre une multitude de personnages aux quatre coins du globe. Ainsi, on est toujours pris dans le feu de l’action, nous suivons par intermittence les aventures et les différentes catastrophes qui les accablent. Tous les genres sont concernés, aussi bien des parents, que des enfants, des ados, des personnes âgées etc … Les chapitres s’enchaînent rapidement et c’est agréable à lire. Au début, c’est assez difficile de passer d’un personnage à un autre, se remémorer leurs histoires. Peut-être que leur grand nombre pourrait bloquer certains, mais personnellement l’attachement a été plus fort. Le fil conducteur est excellent. J’apprécie vraiment le travail de l’auteur qui nous tient au courant sur l’avenir des différents continents, tel un reporter.

On notera aussi la facilité de compréhension des différents phénomènes ; pas de jargons scientifiques incompréhensible. L’auteur nous explique tout d’une manière accessible à tous, il va au plus simple et c’est vraiment appréciable parce que c’est ce qui me rebute souvent dans les romans de science-fiction. L’auteur a également su créer, ou plutôt adapter notre monde à une période plus lointaine, en développant un univers plus tourné vers l’écologie, le recyclage, de nouvelles fondations, de nouveaux appareils high-tech.

Mais j’ai aussi noté quelques points plus négatifs, au niveau de l’écriture même. J’ai trouvé que certaines tournures de phrases étaient parfois trop longues, par endroit il y avait trop de répétitions à mon goût. Il s’agit du premier roman de science-fiction de l’auteur, alors je ne peux que l’encourager à affiner son style, ainsi qu’à poursuivre ses efforts.

Dans cette fiction, il y a aussi une alternance de discours ; l’auteur nous donnera un point de vue détaché, un bilan sur la situation, puis nous enchaînerons sur l’histoire des différents personnages. J’apprécie l’argumentation teintée de « reproches », mais j’ai trouvé ces dires parfois un peu redondants. Pendant ma lecture j’ai ressenti un véritable engagement, au niveau écologique, une morale vis-à-vis des faits actuels de l’être humain. Une vision plus ou moins pessimiste quant au sort de notre planète, une critique de notre société, qui pousse le lecteur à la réflexion une fois l’ouvrage terminé. Allons-nous payer un jour pour toutes les conséquences de nos actes ?

            Pour conclure, j’ai trouvé ce roman de science-fiction très bon, l’histoire est prenante. Une intrigue qui mêle action, survie, et scénario catastrophe. Les nombreux personnages donnent énormément de rythme à l’ensemble. L’auteur possède un fort potentiel, et même si j’ai noté quelques petits défauts dans l’écriture, je sais qu’on le retrouvera encore meilleur par la suite !

 

***

Vous pouvez retrouver l’auteur sur sa page Facebook.

Son roman est disponible en format papier et numérique, sur toutes les grandes plateformes ( Amazon, Fnac, aux éditions Persée …)

Et vous, vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

Enregistrer

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Chronique littéraire #9 – Tempêtes solaires »

  1. Je n’ai pas aimé autant cette lecture que toi. Pour un premier essai, il est intéressant certes mais j’ai lu de la SF vraiment meilleure. Extrêmement meilleure devrais-je dire même. Ici, on est plus dans une étude de cas. C’est comme si l’auteur nous montrait ce qu’il pourrait arriver si des tempêtes solaires pointaient le bout de leur nez. Un aspect anthropologique non négligeable. Cependant, on est vite dans le récit et il est vrai qu’on veut savoir la suite !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je peux comprendre ton point de vue, c’est vrai que je n’ai pas vraiment de moyen de comparer parce que je ne lis jamais de science fiction 😶 … Faudra peut être que tu me conseille quelques lectures alors 😉 ?
      Après je ne sais pas même pas si le genre de la science-fiction convient à ce roman !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s