Mes lectures

Chronique littéraire #14 : Emma – Part d’ombre

« Emma vit seule dans son chalet niché au cœur d’une forêt immense. Elle s’y consacre pleinement à sa passion première, l’écriture.

Un beau jour, elle tombe sur une trappe la menant au sous-sol de son habitation dans lequel se terre un terrible secret.

Confrontée à l’horreur, Emma parviendra-t-elle à faire montre de sang-froid afin de dénouer ce qui se trame dans sa propre demeure, au risque de perdre pied ? »

cover-367

Sylvia Kunst est une jeune auteure qui se lance dans la grande aventure de l’écriture, et c’est avec sa toute première nouvelle « Emma – Part d’ombre » que je me lance à sa rencontre.

Je découvre une nouvelle très courte d’une bonne vingtaine de pages (vingt-cinq pour être plus précise). Autant vous dire que je l’ai lu d’une traite ! L’auteure nous propose l’histoire d’Emma ; notre protagoniste n’a qu’une envie, se concentrer sur ses écrits et pour cela elle quitte tout pour s’installer dans un chalet, en forêt. Son choix n’est pas particulièrement bien vu. Mais la jeune femme souhaite s’y consacrer pleinement, loin de tout. Mais ce lieu semble renfermer de nombreux secrets, et des choses étranges se produisent …

Je ne suis pas particulièrement une grande amatrice de thriller, mais j’ai eu envie de tenter l’expérience et ainsi donner mon avis à cette jeune auteure, pleine de talent.

L’écriture est fluide et cette nouvelle se lit très vite, peut-être trop vite à mon goût. On rencontre Emma, et on en sait finalement très peu d’elle, son passé nous est évoqué mais je n’ai eu que très peu d’empathie avec elle. Pourtant j’ai été touché par son histoire, mais peut être qu’au vue du nombre de pages, ce n’était pas suffisant pour que je m’attache à ce personnage.

J’ai été prise dans l’intrigue, dans ce climat de tension. J’ai ressenti une atmosphère oppressante en le lisant, signe qui pour moi prouve que l’auteure sait y faire. C’est parfois très intriguant, on se questionne quant aux mystères que regorge cette bâtisse. On frissonne avec notre héroïne.

La chute est d’ailleurs particulièrement surprenante, à tel point que je me suis demandé si j’avais bien compris. Elle m’a laissé en plan, avec mes incompréhensions. Non pas qu’elle soit mal écrite, mais je ne l’ai pas vu venir. Et pourtant des pistes nous sont données tout au long de notre lecture.

J’aurai préféré que l’auteure étoffe son histoire, puisqu’elle possède énormément de potentiel. Elle aurait pu ainsi créer quelque chose de plus sombre, d’encore plus poussé. Je pense qu’elle devrait prendre le temps de poser les choses, pour amener les différents évènements. Et pourtant en tant que lectrice je suis partagée entre le besoin de détail ou l’envie de laisser l’œuvre telle quelle. De par son format très court cette nouvelle transmet un bon rythme de lecture, ce qui donne énormément de puissance à la chute. Il ne faudrait pas que l’on se noie dans un trop plein d’informations.

 

IMG_1699.JPG

Je ne peux qu’encourager Sylvia dans sa poursuite de l’écriture, une petite réécriture sera peut-être nécessaire pour que sa nouvelle prenne d’avantage d’ampleur. Mais l’auteure n’a pas besoin d’en faire tout un plat pour nous plaire, son style est simple et pourtant puissant et efficace. J’ai hâte de voir sa plume évoluer.

 

Vous pouvez retrouver la nouvelle gratuitement sur le site Monbestseller ainsi que l’actualité de l’auteur sur sa page Facebook.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Chronique littéraire #14 : Emma – Part d’ombre »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s