Mes lectures

Chronique littéraire #16 : La Terre des Ombres

Le jour de sa majorité, les sombres pressentiments de la princesse Erina se réalisent. Son frère Erik, le roi, est détrôné par un de ses féaux, qui s’est allié aux envahisseurs. Leur plus farouche conquérant, le duc Dambre, lance ses armées contre les terres du Nord.

Après s’être miraculeusement échappée du château familial, Erina, contrainte à l’exil, entame un long périple accompagnée d’un gabarier et d’un chef de bande. Mais un assassin impitoyable, Morsange, soudoyé par ses ennemis, s’est lancé à sa poursuite.

En chemin, la jeune femme découvrira la destinée tragique de ses parents, et peu à peu révélera sa véritable nature. Pendant ce temps, le tyran qui règne sur le territoire des Ombres attend son heure…

 

Après la découverte de « La belle assise » (pour les retardataires, la critique est en ligne, ici), Brice Milan nous propose cette fois-ci un roman d’aventure riche en rebondissements. Il mêle une histoire de conquête, de pouvoir, sur un fond de fantasy, je vous présente :

« La Terre des Ombres »

 

IMG_1759.JPG

 

         Dès les premières pages, nous faisons la connaissance d’Erina, princesse du royaume du Nord, aux côtés de son frère Erik, héritier du trône. Les deux héros ont perdu leurs parents, et ils doivent se comporter dignement pour leur faire honneur. Mais Erina semble avoir hérité de dons de clairvoyances surprenants, un cadeau de sa mère. La pauvre enfant est accablée de cauchemars, un avenir sombre semble se profiler. Mais lorsqu’elle souhaite en faire part à son unique confident, il est déjà trop tard. Le duc Dambre, un terrible conquérant, est aux portes du territoire, soutenue par des soi disant fidèles du prince Erik. Erina réussit à déserter les lieux, et à échapper à ce sinistre sort. La fratrie se trouve alors séparée et malmenée. Mais ils n’ont qu’une idée en tête : sauver leur pays de cet odieux personnage.

La princesse Erina va donc entreprendre un long voyage, en quête de réponses et d’aides. Le chemin sera long et difficile, les rencontres tantôt amicales ou hostiles seront nombreuses. Sa quête lui en apprendra d’avantage sur ses origines, des révélations bouleversantes pour la jeune femme. Mais quoi qu’il arrive, elle doit affronter son destin et trouver la personne qui l’aidera à mettre fin à toute cette folie, pour éviter que son royaume ne sombre dans l’obscurité.

               Commençons avec les points forts, ce que j’ai trouvé le plus surprenant dans cette histoire, c’est le style d’écriture assez soutenu, qui retranscrit à merveille le ton des romans d’aventure de l’époque des chevaliers, conquérants etc … Au premier abord, ce ton est peut être perturbant, le vocabulaire est extrêmement riche, complexe, et il n’est pas accessible à tous. L’auteur semble passionné par ce thème, et il nous en fait part grâce à sa plume élaborée. Mais au bout de quelques chapitres, on en prend l’habitude et on prend part à la quête. Cela pourrai refroidir certains lecteurs moins aguerris, mais pour moi ce registre fait la force de ce roman d’aventures.

La psychologie des personnages est relativement bien traitée, chaque personnage a son histoire personnelle, même juste abordée et je trouve cela important de connaître au mieux tous les héros présents, ainsi que d’être renseigné sur leur passé.

IMG_1742.JPG

              Si je devais faire quelques reproches, j’ai eu beaucoup de mal à reconnaître les différents personnages qui ponctuaient ma lecture. Il est bien normal de trouver une multitude de compagnons ou de serviteurs, mais j’ai du atteindre le milieu du roman avant de tous les remettre dans leur contexte. Alors j’avoue que par moment ma lecture était fastidieuse. Je ne peux pas déplorer le trop plein de personnages, puisque comme je l’ai dit auparavant cela paraît normal qu’il y ait autant de personnages dans une quête de cette envergure. Mais le fait de passer d’un personnage à un autre, sans les reconnaître était un sacré challenge pour ma part.

Ce point a donc ralenti quelque peu ma découverte du roman, et ma lecture était moins fluide qu’elle aurait dû l’être.

Pourtant l’univers tient la route, ce roman d’aventure qui ajoute une touche de magie est très complet. Le voyage se fait vraiment ressentir, il n’ y a pas d’omniprésence d’actions à chaque page, c’est plutôt de l’exploration, du temps passé en compagnie des voyageurs. On peut trouver l’intrigue assez lente par moment, mais certaines révélations viennent pimenter notre lecture.

Je ressors finalement un peu mitigée de cette lecture, j’ai eu un peu de mal à adhérer au personnage d’Erina, et son aventure ne m’a que moyennement emporté. Le trop plein de personnages n’a pas aidé à me transporter dans l’intrigue. J’ai été surprise de la tournure de certains événements, et je suis curieuse de découvrir la suite de ce périple. Puisque j’avoue que la fin m’a laissé un peu sans voix. J’aimerai découvrir une Erina plus mature et qu’elle se retrouve au pied du mur.

Pourtant s’il y a bien quelque chose que je ne regrette pas c’est de découvrir la plume de l’auteur sous un autre jour. Je n’ai rien à redire sur le style d’écriture qui est vraiment plaisant et qui convient parfaitement à ce genre. Pour moi, c’est un sans faute à ce niveau-là ; tout semble avoir été si minutieusement écrit, et cela se ressent. Les amateurs du genre apprécieront grandement !

 

IMG_1746

 

Vous pouvez retrouver cette aventure gratuitement sur wattpad, ainsi que sur la page de l’auteur.

Encore une fois merci à lui de sa confiance.

Et vous, que lisez-vous en ce moment ? Ce roman vous tente-t-il ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Enregistrer

Publicités

30 réflexions au sujet de « Chronique littéraire #16 : La Terre des Ombres »

  1. Merci, Cyrielle, pour la richesse de ta chronique. Tu as lu avec beaucoup d’attention mon roman et c’est très appréciable. Tes compliments me vont droit au cœur et j’ai découvert avec une certaine fébrilité tes bémols. Concernant les nombreux personnages, je me dois de rappeler qu’une liste des principaux personnages est fournie en début de roman. Elle est consultable à tout moment en cas d’oubli ou de méprise.

    Je te remercie encore vivement de ce travail accompli de lecture. Brice

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis très heureuse qu’elle te plaise. J’ai vraiment apprécié cette écriture de qualité.
      Oui bien sûr je m’en rappelais très bien, mais j’avoue sur un format numérique c’est plutôt contraignant. J’espère que tu auras la chance d’imprimer ton roman, un jour, cela règlerai le problème 😉
      Merci à toi de ta confiance.

      J'aime

  2. Je ne suis pas une adepte de romans historiques ou aventuriers, mais j’adore lire. D’ailleurs, dès que j’ai cinq minutes de libre, je me pose pour bouquiner un peu. En ce moment, je lis un roman qui s’intitule « Avant de t’oublier » qui traite de la maladie d’Alzheimer sur une femme et Maman.
    Bonne journée
    Elsa

    Aimé par 1 personne

  3. Bonjour, Une très bonne découverte qui me laisse interrogative, il me semble avoir lu cette série mais j’ai un doute. J’en lisais beaucoup à une époque et bien souvent, comme tu le souligne, le trop plein de personnages nous perd. Cependant, les intrigues sont souvent riches, le vocabulaire étends notre lexique grammatical.
    Bonne journée à toi

    Aimé par 1 personne

  4. Ça fait un moment que je n’ai pas lu ce genre de roman mais tu me redonnes presque envie ! Pour ma part, en ce moment c’est « Ta deuxieme vie commence quand tu comprends que tu n’en as qu’une » et dernièrement j’ai lu « Un peu plus que des amis », un roman épistolaire que je recommande ! (J’en ai fait un petit article si cela te tente) En tout cas belle chronique, bravo ! 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Ah j’ai ce fameux livre, depuis l’année dernière et je ne l’ai toujours pas lu … J’ai hâte d’avoir ton avis dessus 🙂
      Compte sur moi pour aller la lire, ça fait bien longtemps que je n’ai pas lu de roman épistolaire !
      Merci pour le compliment en tout cas 😉

      Aimé par 1 personne

  5. Très belle chronique, j’adore ! Ça m’a presque donné envie de lire ce livre bien que je ne lise que très rarement des romans d’aventures 🙂

    En ce moment je lis « Rosie Carpe » de Marie N’Diaye, un livre que je n’ai pas terminé l’année dernière lors de l’étude de certaines oeuvres pour un cours. Ensuite je prévois de lire « Le Capitalisme est-il moral? »: une lecture qui change de d’habitude mais hâte quand même 🙂

    Passe un bon vendredi et je te souhaite de passer un bon week-end 🙂
    Bisou

    May❤

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s