Mes lectures

Prix des auteurs inconnus : Les Chroniques des Fleurs d’Opale #7

Si seulement j’avais su combien ma vie allait basculer.
Comment l’enfer m’aurait enchaînée.

Si seulement j’avais pu entrevoir les rouages du destin.
Les rencontres comme les pièges, les obstacles comme les révélations.

Si j’avais su mieux distinguer bontés et malveillances.
Amours, amitiés ou loyautés.

Cette histoire serait tout autre. Mon histoire.
Preuve que même les Dieux ne peuvent tout savoir.

Rare rescapée du massacre de son village natal, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air, est sauvée en territoire ennemi grâce au symbole étrange qu’elle porte sur le front. Elle serait la cinquième fille de la Déesse Aveugle. Séquestrée dans un monastère et manipulée par le prêtre Sarïn qui compte la livrer au roi une fois ses pouvoirs éveillés, elle est libérée par son frère, Naid, qui la persuade de partir avec lui.
Sauf que les terres de l’Edenor sont semées de dangers et que la cruauté de certaines personnes, hantées par la haine et la guerre, s’opposent à la candeur de Diphtil, avide de découvrir ce monde dont elle a si peu joui.
Mais avant tout, elle veut échapper à son destin. Est-ce possible, lorsque l’on est vouée à devenir une Déesse ?

Les Chroniques des Fleurs d’Opale: Tome I – La Candeur de la Rose, partie 1, Ielenna, illustration de Anna Dittmann

Le voilà enfin ! Ce roman que j’attendais le plus du prix ! Sa sublime couverture m’avait déjà envoûtée, on peut d’ailleurs souligner le travail divin de Anna Dittmann que j’ai découvert grâce à ce roman. Dès les premières pages, la magie de Ielenna a opéré …

rose-logo-260nw-618974849

Diphtil est une jeune fille qui appartient au peuple des Neltiades, qui vénère la Déesse de l’Air. Elle possède une apparence bien à elle; cheveux rouges, yeux violets et une étrange marque sur le front. Un aspect bien énigmatique, dont personne ne connaît réellement le sens. Mais cela n’empêche pas la jeune fille de vivre heureuse aux côté de sa mère et de son jeune frère Naid.

Malheureusement leur bonheur sera écourté. Les Humains leur ont déclaré la guerre, et ils commencent déjà à ravager leur village. Diphtil se retrouve alors séparé de sa famille, elle doit fuir si elle souhaite échapper à cette barbarie. La belle Neltiade se voit demander l’asile à une église dans un petit village pour sauver sa peau. Son apparence ne passe pas inaperçu, bien au contraire. Là-bas on lui apprend qu’elle est la 5ème fille de la Déesse Aveugle, Dorina. Elle… Une Déesse ? Diphtil ne parvient pas à y croire. Elle qui a toujours vécu le plus simplement se retrouve promu au rang de Déesse et surprotégé par le prêtre Sarïn. Le temps lui semble bien long entre ces murs. Heureusement la jeune fille peut compter sur la présence de Astiran, son seul et unique ami. Elle s’accommode tant bien que mal de cette vie, qui s’écoule paisiblement. Mais une nouvelle fois tout bascule. Son jeune frère Naid fait irruption au sein de l’église pour la sauver des sombres plans du prêtre. Elle avait tant rêvé de quitter ce lieu et de découvrir le monde, mais est-elle suffisamment préparée à ce qui l’attend dehors ? Sera-t-elle assez forte pour accomplir son rôle de Déesse ?

Ce roman est unique, je n’ai jamais rien lu de tel. Sa grande particularité est le style d’écriture de l’auteure, quelque chose d‘assez soutenu et mélodieux. Croyez-moi, votre vocabulaire va grandement s’enrichir, cela peut certes freiner certains lecteurs, mais personnellement je me suis sentie happé par ses mots et j’ai tout de suite accroché à l’univers de Diphtil. Lorsque je lis des romans d’aventure, dans un univers fantasy, j’ai envie d’y découvrir une touche de folklore, un petit plus qui me donne envie de plonger intégralement dans l’histoire, quelque chose de dépaysant. Et rien que grâce à cette merveilleuse plume, j’ai quitté mon univers pour rejoindre celui des Fleurs d’Opale.

J’ai voyagé aux côtés d’une frêle déesse, peu confiante, un brin naïve suite à une éducation monastique. Accompagné d’un beau Naid, mystérieux et terriblement envoûtant. (Non, je ne suis pas tombée sous son charme !) Non loin d’eux, Astiran le sympathique Don Juan, et enfin la terrible mais pas moins attachante Yasalyn. Une équipe complétement improbable, au vu de leur caractère différent. Et justement tout n’est pas tout rose, au cœur de cette bande. Les personnalités s’affrontent. Je pourrais parler des personnages pendant des heures tant ils m’ont captivé, ils ont chacun leurs histoires et leurs fardeaux. Une psychologie si bien travaillé, et vous savez à quel point c’est important pour moi ! L’évolution à travers les tomes sera grandiose !

Il est vrai que ce premier volume qui a été découpé en deux parties peut refroidir les lecteurs les moins aguerris par sa longueur. Mais je ne doute pas que cela soit nécessaire à la seconde partie et aux prochains volets. Prenez le temps de prendre part aux aventures de Diphtil, installez-vous confortablement et dégustez sans modération. (Avec un thé, c’est encore meilleur !).

Ce premier tome est pour moi le commencement d’une saga fabuleuse.

rose-logo-260nw-618974849

Pour conclure, ce roman m’a permis de passer un merveilleux moment. L’écriture poétique en est pour moi l’énorme point fort, même cela ne plaira peut-être pas à tout le monde au vu du style soutenu. A côté de ça une belle brochette de héros terriblement attachants qui ont un vécu intéressant et des personnalités de feu. Un univers très bien travaillé. Bref je suis comblée sur tous les points de ce roman. Il me tarde de découvrir la seconde partie !

(Cela devient de plus en plus difficile de faire son choix pour désigner le grand gagnant du prix des Auteurs Inconnus !)

Vous pouvez retrouver tout l’univers de l’auteur, ses romans et autres goodies disponibles ici !

Et vous, vous l’avez lu ? Qu’en avez-vous pensé ?

 

Publicités

1 réflexion au sujet de “Prix des auteurs inconnus : Les Chroniques des Fleurs d’Opale #7”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s