Mes lectures

Chronique littéraire #19 : Entre les mondes, tome 1 – Funambule

Elle ne connaît rien de ce monde, hormis la noirceur et les ténèbres dans lesquelles elle a évolué pendant dix ans. Bercée par les cris, nourrie par la violence, et déshumanisée, elle avait perdu toute notion de vie, et de bonheur. Mais voilà qu’une lueur d’espoir vient percer l’obscurité qui l’habite. Aujourd’hui, elle a été achetée. Aujourd’hui, elle va enfin quitter cet enfer qui l'a vue grandir, et goûter à un semblant de liberté. Mais qui est cet homme mystérieux qui l’a achetée ? Peut-elle le croire lorsqu’il assure ne rien attendre d’elle ? Entre défiance, incertitude et amour, laissez-vous guider dans cette aventure fantastique.

Publicités
Mes lectures

Chronique littéraire #16 : La Terre des Ombres

Le jour de sa majorité, les sombres pressentiments de la princesse Erina se réalisent. Son frère Erik, le roi, est détrôné par un de ses féaux, qui s'est allié aux envahisseurs. Leur plus farouche conquérant, le duc Dambre, lance ses armées contre les terres du Nord. Après s'être miraculeusement échappée du château familial, Erina, contrainte à l'exil, entame un long périple accompagnée d'un gabarier et d'un chef de bande. Mais un assassin impitoyable, Morsange, soudoyé par ses ennemis, s'est lancé à sa poursuite. En chemin, la jeune femme découvrira la destinée tragique de ses parents, et peu à peu révélera sa véritable nature. Pendant ce temps, le tyran qui règne sur le territoire des Ombres attend son heure...

Mes lectures

Chronique littéraire #11 – Iliot : Le Pays des Ténèbres

En 1434, vivait un magicien nommé Luoj. Celui-ci, fatigué par la cruauté des hommes envers les siens, décida de concevoir un monde où les magiciens pourraient vivre en paix. De nos jours, Iliot, jeune parisien de 15 ans dont la vie est des plus banales, découvre un étrange livre à la bibliothèque. Son titre : "Le pays des ténèbres". Sur la première page, une incantation... Pensant avoir à faire à un livre de magie, il tourne la page pour s'apercevoir... qu'il n'y a rien. Les pages sont blanches ! Mais Iliot est loin de se douter que de ce livre dépendra son futur.