Humeurs

Le don du sang : 10 min au cours d’une vie

Bonjour à tous,

                Suite aux récents évènements, l’envie d’écrire n’était pas forcément présente. Écrire sur ces différents sujets ne me plaisait guère. Que dire, si ce n’est que je n’en peux plus de voir de telles horreurs aux actualités.

Alors pour remédier à tout ça, j’ai eu envie d’écrire sur un sujet qui me tient à cœur, qui pourrait surement être utile en cette période : le don du sang.

Alors je sais qu’au vue des événements du 14 juillet, les dons n’étaient pas spécialement nécessaires. Et qu’il fallait encore mieux attendre quelques jours avant de s’y précipiter. Les dons doivent être fait avant tout sur la durée et non pas seulement lors de graves situations.

 ***

Le déroulement du don :

    Avant mon premier don, l’actualité nous faisait part que les réserves étaient dangereusement basses, et que divers stands se tiendrait dans ma ville. C’était l’occasion de sauter le pas. J’ai pris le temps de bien y réfléchir, mais j’y suis finalement allée. La boule au ventre, malgré tout.

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, ma plus grosse peur était d’avoir mal.

Tout d’abord, pour faire un don il faut être âgé entre 18 à 70 ans, et surtout peser plus de 50 kg.

J’ai été accueilli par une dame charmante qui m’a enregistré dans les fichiers munie de ma carte d’identité. Puis j’ai eu un questionnaire à remplir, avec tout un tas de questions ; me demandant si j’avais voyagé dans tels ou tels pays, si j’avais été opéré récemment, si je prenais des médicaments, si j’ai toujours le même partenaire sexuel … Après avoir rempli ma feuille consciencieusement, j’ai eu une entrevue avec un médecin, qui m’a questionné à nouveau sur une multitude de choses afin de vérifier mes réponses. Vous pouvez bien entendu lui poser toutes les questions en rapport avec le don. Personnellement, la personne m’a beaucoup expliqué comment cela se passait, (puisqu’il s’agissait de ma première fois ici). Elle m’a conseillé, vu l’heure (11H) de ne pas prendre de boisson chaude après le don, de bien m’hydrater avec une boisson sucrée pour éviter l’hypoglycémie. De ne pas me relever trop rapidement.  Et de surtout me couvrir en sortant, et de ne pas faire de sport ou d’activités physiques dans la journée. Et l’on m’indique aussi à quelle date pourra s’effectuer mon prochain don.

Le moment tant attendu est arrivé, me voilà face aux médecins qui vont s’occuper de moi. On m’a fait prendre place sur un fauteuil en position semi-allongée, et j’ai tendu mon bras gauche à l’infirmière à côté de moi, de peur de ne plus pouvoir bouger mon bras droit étant donné que je suis droitière.

Pour commencer on nous prélève une goutte de sang, au bout du doigt, pour tester notre sang et s’assurer que l’on a aucune maladie (VIH, hépatites B ou C, syphilis …). Si l’EFS (Établissement Français du Sang) décèle la moindre anomalie notre poche sang ne sera pas transfusée, et on nous préviendra par courrier si l’on peut poursuivre ou non nos dons du sang. On nous prélève aussi des tubes échantillons, et la fameuse poche de sang.

Le temps varie d’une personne à l’autre, et il est aussi possible que certains d’entre vous ais un malaise. Rien de grave je vous rassure, on propose donc de quoi bien vous hydrater, et il y aura toujours quelqu’un pour s’occuper de vous. Personnellement je n’ai ni eu mal, ni de malaise, je me sentais très bien. Je préférai juste ne pas regarder mon bras pour ne pas paniquer au moment de la piqûre. Le personnel vient souvent vous voir, vous demandez si vous vous sentez bien, j’étais très entourée. Au final, le don a duré 10 bonnes minutes, le temps de me redresser tout doucement pour éviter le moindre malaise. On m’a fait un joli bandage autour du bras, que je devais garder 2 heures au moins.

Après ce don, vous êtes invités à vous rendre au service de collation. On vous propose une multitude de choses, des jus de fruits, sodas, boissons chaudes, des biscuits, des fruits, des yaourts, des sandwiches, des plats chauds … Une véritable cantine ! J’étais impressionnée par tout ce que l’on pouvait me proposer. Les personnes qui s’occupait du service étaient si gentilles, je ne me sentais absolument pas mal à l’aise. Au contraire, j’étais heureuse d’avoir fait un geste, de pouvoir aider et de sauver des vies d’une certaine manière.

Je conseillerai à tout le monde de le faire, c’est un acte  très facile, qui ne prend qu’une heure, si l’on compte les différents questionnaires, la prise de sang, et le temps de prendre une collation. C’est sans douleur, aussi bien pendant que par la suite. Vous vous sentirez peut être un peu plus faible, mais rien d’alarmant, le lendemain, vous ne vous en souviendrez même plus ! Étant donné que j’ai la chance d’avoir un corps en bonne santé, je suis prête à aider les autres en donnant un peu de ma personne. Personnellement j’y retourne dès que possible !

Pourquoi pas vous ?

10-minutes-un-don

Vous pouvez vous renseigner directement sur le site du don du sang si vous hésitez encore à passer le cap !

Si vous avez besoin de conseils, ou de partager votre expérience, n’hésitez pas à me laisser un commentaire !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

8 réflexions au sujet de « Le don du sang : 10 min au cours d’une vie »

  1. Bravo pour ton geste!
    Au Québec, la prise de sang sur le doigt sert principalement à vérifier le taux de fer. Les autres tests sont effectués sur les premiers ml de sang prélevés. J’ai réussi à en donner une seule fois. J’ai été bénévole sur collecte pendant 4 ans donc j’ai fait ma part autrement!

    Aimé par 1 personne

  2. C’est une bonne chose d’inciter les autre à le faire 🙂 dans ma famille seul mon père peut donner son sang, on est tous trop légers x) Puis ça m’étonnerait qu’ils veuillent d’un sang plein de médocs comme le mien ^^’. C’est dommage vu qu’on est tous O+

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s